INAUGURATION DE LA PERMANENCE MARC BAYLE – BANDOL AMBITIONS

Permanence Marc Bayle

Marc Bayle et l’équipe de Bandol Ambitions
ont le plaisir de vous convier à l’inauguration
de leur permanence de campagne
le Samedi 7 décembre 2019 à 11h00

Invitation Inauguration Permanence Marc Bayle 2020

Depuis le 23 novembre, nous vous accueillons

3ter rue Marçon, (à côté du restaurant Le Scotch)
83150 Bandol
Tel. 07 68 70 92 75

Horaires :
LUNDI     15H00 18H30
MARDI    10H00 12H30
       MERCREDI   15H00 18H30
JEUDI    10H00 12H30
       VENDREDI    15H00 19H30
    SAMEDI     10H00 12H30
                         15H00 18H30

FREDERIQUE CONNAT S’ALLIE A MARC BAYLE

Frédérique Connat - Marc Bayle

Le docteur Frédérique Connat a décidé de s’associer à ma démarche.
Je m’en réjouis et la remercie. Passionnée par Bandol, Frédérique est une professionnelle reconnue, énergique et généreuse. Elle fourmille d’idées toniques pour Bandol. Elle tiendra un rôle éminent au sein de la municipalité et de l’intercommunalité. Marc Bayle

 « Nous nous étions rencontrés à plusieurs reprise. j’ai découvert un homme de dossier mais aussi de dialogue, avec un grand bagage politique et administratif. Je pense qu’il a les compétences pour sortir Bandol de l’isolement dans lequel l’a placé le maire actuel vis-à-vis de la communauté d’agglomération, de la préfecture… Marc Bayle comprend bien ce dont Bandol a besoin, et est entouré d’une équipe compétente, soudée et dynamique, qui va dans le bon sens. » Frédérique  Connat


« Frédérique Connat est une femme de tempérament, dynamique, et une professionnelle reconnue. Elle aura un rôle important à jouer au sein de la ville et de la communauté d’agglomération Sud Sainte Baume, à laquelle je souhaite que Bandol soit pleinement associée. »  
Marc Bayle

Lire l’article de Var Matin dans son intégralité 

Ensemble, imaginons le Bandol de demain

Avec vous, nous voulons lancer une grande démarche coopérative, pour que chacun puisse faire entendre sa voix. Ici, vous pourrez co-construire le projet municipal que nous porterons aux prochaines élections municipales.
Donnez-votre avis sur ce sujet, nous en tiendrons compte. 

UNE CAPITALE ET UNE VITRINE POUR LES VINS DE BANDOL.

Bandol fête du millésime

L’alliance tricentenaire entre les vignerons et la ville de Bandol vient de voler en éclats

La réputation très ancienne de nos vins leur a valu d’entrer dans la famille prestigieuse des appellations d’origine contrôlée. Bandol, port d’embarquement des tonneaux, est devenue la ville éponyme de l’appellation en donnant son nom aux productions des communes avoisinantes. Notre ville a donc toujours placé son vignoble au centre des préoccupations municipales.

Ainsi, au cours des dernières décennies, il a été créé la fête du millésime puis un immeuble de qualité a été construit pour abriter, entre autres locataires, une Maison des Vins gérée par l’Association des vins de Bandol.
Or, ces belles réalisations, initiées par les municipalités successives, risquent de disparaitre. En effet, le Maire sortant a décidé de vendre la Maison des Vins, ce qui a conduit l’Association des Vins de Bandol à riposter en refusant de participer à la 38ème fête du millésime, qui n’aura pas lieu en 2019.

L’alliance tricentenaire entre les vignerons et la ville de Bandol vient de voler en éclats et le préjudice causé est grand. Heureusement, il n’est pas irréparable car les élections municipales approchent et une toute autre politique est proposée par Marc Bayle et son équipe.

Renforcer le « mariage » séculaire entre la ville de Bandol et son terroir

Que proposons-nous ? Nous proposons de renforcer le « mariage » séculaire entre la ville de Bandol et son terroir et notamment :

    • de conserver un local approprié mis à la disposition de l’Association des Vins de Bandol pour en faire une œnothèque prestigieuse.
    • de faciliter chaque année la tenue de la fête du millésime sur le port de Bandol et d’encourager celle-ci à évoluer et à s’améliorer.

Mais nous voulons aller bien plus loin en favorisant la synergie entre ces deux « trésors » de Bandol que sont la Vigne et la Mer. Nous proposerons notamment des évènements ludiques, au retentissement national voire international, dans l’esprit épicurien des Régates Classiques entre Marseille et Bandol.
Bref, Marc Bayle a l’ambition de faire oublier les mauvais coups portés au vignoble et de promouvoir notre ville pour que celle-ci devienne réellement la capitale et la vitrine des vins de Bandol.

Ensemble, imaginons le Bandol de demain

Avec vous, nous voulons lancer une grande démarche coopérative, pour que chacun puisse faire entendre sa voix. Ici, vous pourrez co-construire le projet municipal que nous porterons aux prochaines élections municipales.
Donnez-votre avis sur ce sujet, nous en tiendrons compte. 

UN RESEAU ASSOCIATIF D’UNE RICHESSE EXTRAORDINAIRE

Bandol-Ambitions Marc Bayle - associations

Ces acteurs associatifs doivent être plus étroitement agrégés aux réflexions qui concernent l’action municipale

Bandol peut se targuer de posséder un réseau d’associations extrêmement varié et très actif. Il témoigne de la vitalité du vivre ensemble auquel aspire un nombre important de Bandolaises et de Bandolais.

Ces associations interviennent dans des domaines aussi denses et différents que les activités caritatives, les loisirs, le sport, la culture, la préservation de l’environnement, la mer avec ses diverses activités ou l’aide aux plus démunis.

Ce tissu associatif, loin d’être en concurrence avec les initiatives portées par la municipalité, vient enrichir la diversité des offres d’activités et des actions nécessaires au développement du bien être social. Par ses actions, il est un complément souvent harmonieux de la politique de la municipalité et, à cet égard, doit bénéficier d’un rôle consultatif accru de la part des élus.

Dans certains domaines, certaines de ces associations doivent pouvoir devenir de véritables opérateurs délégués pour mettre en œuvres certains pans d’activités relevant de la commune. .

Le plus souvent animées par des personnes de qualité, compétentes dans les domaines qu’elles développent, ces associations représentent un formidable vivier que les élus se doivent de mobiliser pour mettre en partage leur expertise au profit du bien commun.

Le forum des associations, qui se tient traditionnellement en septembre sur le port, est une excellente chose. Il permet aux nouveaux arrivants, par exemple, de découvrir la richesse et la diversité des associations de la ville.

Ce n’est pas suffisant. Ces acteurs associatifs doivent être plus étroitement agrégés aux réflexions qui concernent l’action municipale et de ses nécessaires mises en perspective aux fins de répondre au plus près et au plus juste aux aspirations des Bandolaises et des Bandolais.

Une instance de rencontres régulières d’échanges entre les élus et les responsables d’associations

Outre toutes les actions dont elles sont à l’initiative, ces associations constituent un inestimable outil de développement du lien intergénérationnel qui doit prévaloir dans la ville de Bandol.

Ce sont des raisons plus que suffisantes pour qu’une instance de rencontres régulières d’échanges entre les élus et les responsables d’associations soit mise en place dès que possible. C’est l’engagement fort que MARC BAYLE, avec BANDOL AMBITIONS, prendra si les Bandolaises et les Bandolais lui accordent leur confiance en mars prochain.

Dans le même esprit, la formalisation contractuelle en début d’exercice des « promesses » bien trop souvent orales doit devenir une règle entre la Mairie et les associations afin que ces dernières puissent, dans le cas d’éventuels octrois de subventions, mettre en œuvre les projets pour lesquels des crédits seront alloués. Le recours au dispositif de conventions pluriannuelles triennales doit être privilégié tant que possible afin de donner une visibilité financière aux associations.

Interlocutrices à part entière de la municipalité , les associations doivent bénéficier, au-delà d’une estime de principe, d’un correspondant référent permanent, disponible et compétent à même de prendre des décisions rapides pour une efficacité accrue dans l’intérêt de toutes les parties.

C’est à ce prix qu’une fructueuse et nécessaire collaboration entre la Mairie et les acteurs associatifs bandolais pourra se développer, perdurer et contribuer à l’établissement du lien social qui doit habiter la cité la d’aujourd’hui.

Ensemble, imaginons le Bandol de demain

Avec vous, nous voulons lancer une grande démarche coopérative, pour que chacun puisse faire entendre sa voix. Ici, vous pourrez co-construire le projet municipal que nous porterons aux prochaines élections municipales.
Donnez-votre avis sur ce sujet, nous en tiendrons compte. 

ÊTRE HUMANISTE

Je suis un  homme, et rien de ce qui est humain, je crois, ne m’est étranger (Térence)

Les hommes que la raison gouverne ne désirent rien pour eux-mêmes qu’ils ne désirent également pour tous les autres, écrivait Spinoza il y a trois siècles.

Placer la personne humaine au-dessus des autres valeurs, tel est le fondement de l’humanisme.

Notre rassemblement pour les élections municipales sera adepte de cet engagement.
La connaissance ne suffit pas toujours à apporter le progrès. Elle doit être supportée par une éthique.
Ce qui EST déjà devra être complété par ce qui DEVRAIT ETRE. Cette maxime sera notre fil conducteur.

Maximiser l’épanouissement humain est le but de l’humanisme : la vie, la santé, la liberté, la connaissance, l’amour, l’expérience.
L’éthique humaniste ne s’appuie pas sur des fondations surnaturelles : les dogmes doivent être évités. Il faut croire à ce qui vous fait grandir.
Les principes fondamentaux ont permis de fonder la morale sur l’impartialité. Ils nous font prendre conscience que les mots « nous » et « je » ne justifient pas de privilégier nos intérêts par rapport à ceux des autres.

Ces principes sont résumés par la règle d’or de l’humanisme :
         Traite les autres comme tu voudrais être traité ;

Et par sa règle d’argent :
          Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse.

Nous nous appuierons sur ces règles morales

Dr Philippe LEFEVRE

 

UNE POLITIQUE D’ANIMATION POUR LA JEUNESSE A REFONDER

Marc Bayle Bandol à la rencontre des jeunes

Nos  jeunes Bandolais sont enclins à privilégier d’autres villes plus attractives en évènements et festivités.

Voilà bientôt 6 ans, la municipalité sortante promettait aux jeunes Bandolais de réveiller « la belle endormie ».
Aujourd’hui,  ces mêmes jeunes ont grandi et, pour certains, à leur tour sont devenus parents. Mais, la « belle endormie » n’a pas encore été réveillée ».
Et nos  jeunes Bandolais sont enclins à privilégier d’autres villes plus attractives en évènements et festivités. 

Il est patent que la  jeunesse bandolaise n’a pas été rangée au rang des priorités municipales. Les animations ont été réduites à leur strict minimum, à tel point que l’an dernier, à la même période, les animations de Bandol étaient si maussades que les enfants ont été conduits à visiter des villages de Noël dans d’autres communes. .
Les vacances de février et de Pâques, les événements ont été surtout marqués par le ballet des camions et des tractopelles.
L’été 2019 s’est résumé à trois concerts organisés par Var Matin, même si les commerçants Bandolais ne peuvent qu’être remerciés  pour avoir produit de l’ambiance avec leurs soirées musicales.

Arrêtons de faire des promesses à notre jeunesse que nous ne serions pas en capacité d’honorer.

Agissons !!!!!

L’équipe de Marc BAYLE proposera un projet dynamique afin de relancer l’animation de Bandol.

Ce projet, municipal, qui sera coproduit  avec les commerçants et les associations de riverains  permettra d’aboutir à un panel d’activités, hiver comme été, pour les petits comme pour les plus grands.

Bandol Ambitions remettra l’animation et l’événementiel au premier plan de notre commune.

Ensemble, imaginons le Bandol de demain

Avec vous, nous voulons lancer une grande démarche coopérative, pour que chacun puisse faire entendre sa voix. Ici, vous pourrez co-construire le projet municipal que nous porterons aux prochaines élections municipales.
Donnez-votre avis sur ce sujet, nous en tiendrons compte.