AU BAL DES PROMESSES NON TENUES : L’EXEMPLE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

Lors de la campagne municipale de 2014, l’équipe électorale de l’actuel maire s’était engagé sur un projet alléchant en faveur de la jeunesse bandolaise, décliné en 13 points. Et il était vrai que les adolescents et les jeunes adultes nourrissaient alors une attente très forte en matière de loisirs, de sport et d’animation.

Quels étaient les points de ce projet ? Où en est-on de sa réalisation ?

1er engagement : une bourse au permis de conduire

La mesure était fondée mais l’engagement n’a pas été tenu, sauf à réapparaître aujourd’hui dans le futur programme du maire sortant ;
d’ailleurs le BAFA n’avait jamais été évoqué par le candidat !

2ème engagement : créer un espace dédié à la jeunesse

Aucune réalisation à notre connaissance, si ce n’est la fermeture de l’espace « jeune » situé à l’aire de carénage ;

3ème engagement : créer une section jeunesse au comité des fêtes.

Alors que nos jeunes auraient pu avoir voix au chapitre en matière d’animation le comité des fêtes ne les a jamais consultés ; de plus un coup de rabot budgétaire a été porté aux séjours proposés aux adolescents ;

4ème engagement : création d’une maison des jeunes pour les 18/ 25 ans

Un projet mort-né en fait !

5ème engagement : proposer tout au long de l’année des animations répondant aux attentes des jeunes (avant boite et boite éphémère)

Idem, une projet mort-né ! 

6ème engagement : renforcer le lien avec les associations sportives

Quid de la mesure destinée à permettre aux jeunes de s’investir dans les associations sportives ? 

7ème engagement : rénover et améliorer les infrastructures sportives

Certes, le revêtement de sol du gymnase municipal a été rénové mais pas à l’initiative du maire sortant puisque les travaux avaient été budgétés par son prédécesseur, il ne peut donc pas s’en attribuer les louanges. Quant aux rénovations allégués des infrastructures sportives, il serait plus judicieux d’employer le terme d’entretien de locaux, réalisés pour la plupart fin 2019 ; 

8ème engagement : corriger les dysfonctionnements des rythmes scolaires

2015 fut l’année de la remise en cause des rythmes scolaires avec un retour à la semaine de 4 jours d’école alors qu’il avait été très compliqué pour les familles de s’organiser sur les 5 jours ; La municipalité s’était engagée à proposer aux familles des activités (aides aux devoirs, activité en partenariat avec des associations …) Peu a été fait ! Conséquemment, le centre aéré est comble et le carré jeune doit accueillir les CM2. La plupart du temps les familles n’ont aucun moyen de garde pendant les vacances par manque de place au centre aéré. 

9ème engagement : favoriser les échanges avec les parents d’élève

Cet échange fut bref car le sujet des rythmes scolaire a entrainé une véritable fracture avec les parents d’élèves et les enseignants, faute de les avoir écoutés ; 

10ème engagement : inscription et paiement en ligne pour la cantine et le périscolaire.

Ce dispositif a été mis en place très tardivement ; 

11ème engagement : mise en place d’un guichet unique d’information en matière d’emploi

Mais le bureau de l’emploi avait déjà été mis en place par la municipalité précédente ; 

12ème engagement : recherche de sponsors et de partenaires pour créer des projets éducatifs

Le rêve a passé ! 

13ème engagement : élargir les plages d’accès aux installations le week end

A ce jour, les enfants n’ont toujours pas accès aux installations le week-end ; 

Bilan : En six ans, seule une promesse de campagne sur treize a été honorée.
Arrêtons les vaines promesses, notre jeunesse a besoin d’être impliquée dans la vie de notre commune.
Pour vivre mieux ensemble il faut concevoir des projets qui soient à la portée de tous.

Notre équipe, composée de parents, connait très bien les attentes de ces jeunes et nous sommes en capacité de leur proposer un véritable projet coconstruit avec eux et pour eux qui relancera l’attractivité de notre ville. Un projet précis a été présenté en matière sportive , un autre le sera bientôt dans le domaine de l’animation.

Carine Pinet

 

Ensemble, imaginons le Bandol de demain

Avec vous, nous voulons lancer une grande démarche coopérative, pour que chacun puisse faire entendre sa voix. Ici, vous pourrez co-construire le projet municipal que nous porterons aux prochaines élections municipales.
Donnez-votre avis sur ce sujet, nous en tiendrons compte. 

Partagez si vous aimez