ÊTRE HUMANISTE

Je suis un  homme, et rien de ce qui est humain, je crois, ne m’est étranger (Térence)

Les hommes que la raison gouverne ne désirent rien pour eux-mêmes qu’ils ne désirent également pour tous les autres, écrivait Spinoza il y a trois siècles.

Placer la personne humaine au-dessus des autres valeurs, tel est le fondement de l’humanisme.

Notre rassemblement pour les élections municipales sera adepte de cet engagement.
La connaissance ne suffit pas toujours à apporter le progrès. Elle doit être supportée par une éthique.
Ce qui EST déjà devra être complété par ce qui DEVRAIT ETRE. Cette maxime sera notre fil conducteur.

Maximiser l’épanouissement humain est le but de l’humanisme : la vie, la santé, la liberté, la connaissance, l’amour, l’expérience.
L’éthique humaniste ne s’appuie pas sur des fondations surnaturelles : les dogmes doivent être évités. Il faut croire à ce qui vous fait grandir.
Les principes fondamentaux ont permis de fonder la morale sur l’impartialité. Ils nous font prendre conscience que les mots « nous » et « je » ne justifient pas de privilégier nos intérêts par rapport à ceux des autres.

Ces principes sont résumés par la règle d’or de l’humanisme :
         Traite les autres comme tu voudrais être traité ;

Et par sa règle d’argent :
          Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse.

Nous nous appuierons sur ces règles morales

Dr Philippe LEFEVRE

 

UNE POLITIQUE D’ANIMATION POUR LA JEUNESSE A REFONDER

Marc Bayle Bandol à la rencontre des jeunes

Nos  jeunes Bandolais sont enclins à privilégier d’autres villes plus attractives en évènements et festivités.

Voilà bientôt 6 ans, la municipalité sortante promettait aux jeunes Bandolais de réveiller « la belle endormie ».
Aujourd’hui,  ces mêmes jeunes ont grandi et, pour certains, à leur tour sont devenus parents. Mais, la « belle endormie » n’a pas encore été réveillée ».
Et nos  jeunes Bandolais sont enclins à privilégier d’autres villes plus attractives en évènements et festivités. 

Il est patent que la  jeunesse bandolaise n’a pas été rangée au rang des priorités municipales. Les animations ont été réduites à leur strict minimum, à tel point que l’an dernier, à la même période, les animations de Bandol étaient si maussades que les enfants ont été conduits à visiter des villages de Noël dans d’autres communes. .
Les vacances de février et de Pâques, les événements ont été surtout marqués par le ballet des camions et des tractopelles.
L’été 2019 s’est résumé à trois concerts organisés par Var Matin, même si les commerçants Bandolais ne peuvent qu’être remerciés  pour avoir produit de l’ambiance avec leurs soirées musicales.

Arrêtons de faire des promesses à notre jeunesse que nous ne serions pas en capacité d’honorer.

Agissons !!!!!

L’équipe de Marc BAYLE proposera un projet dynamique afin de relancer l’animation de Bandol.

Ce projet, municipal, qui sera coproduit  avec les commerçants et les associations de riverains  permettra d’aboutir à un panel d’activités, hiver comme été, pour les petits comme pour les plus grands.

Bandol Ambitions remettra l’animation et l’événementiel au premier plan de notre commune.

Ensemble, imaginons le Bandol de demain

Avec vous, nous voulons lancer une grande démarche coopérative, pour que chacun puisse faire entendre sa voix. Ici, vous pourrez co-construire le projet municipal que nous porterons aux prochaines élections municipales.
Donnez-votre avis sur ce sujet, nous en tiendrons compte.